kadimagazine est un site d’informations et d’éducation de la jeune fille soutenu par la Fondation OSIWA sur initiative de la COFEL.

Kadi magazine : quel est votre perception par rapport aux femmes qui se dépigmente ?
« Moi je ne jamais vue une équation qui dit que la beauté est égale à être claire, la beauté est une question de gout, toute les femmes sont belles quel soit noir, blanc, jaune…» Une peau claire ne pas forcement une peau belle, il faut faire la différence entre entretenir sa peau et prendre soient de sa peau, on peut avoir une peau noir, belle, brillant et lise si elle est bien entretenu par contre on peut aussi avoir une peau blanche qui ne pas belle. Mais ce normale de vouloir entretenir son teint par ce qu’il existe des crèmes qui peut embellir la peau sans changé de teint, ce sont les crèmes qui ne dénaturent pas la peau.

Selon un rapport récent de l’Onu, la Guinée est le deuxième pays qui pratique le plus au monde les mutilations génitales féminines.

On voit souvent à  la télévision et notamment sur la RTG des exciseuses traditionnelles guinéennes déposer en groupe leurs couteaux et déclarer solennellement qu’elles renoncent pour de bon à leur sanguinaire métier.

Les filles sont victimes d’une double discrimination.  Dans de nombreux  pays, les filles sont les premières victimes des violations des Droits de l’Enfant et subissent en général une double discrimination : de par leur âge et de par leur sexe.

Au constat, les parents se trouvent être les premiers instigateurs du mariage forcé. Aissatou a 14 ans, orpheline de père, elle vit avec sa mère biologique. Elève au lycée, ses frais de scolarité sont payés par un jeune homme qu’elle aime et qui souhaite l’épouser à la fin de ses études. Un rêve qui ne tardera pas à se briser.